Rendez-vous au 01.86.90.06.30

Hypersensibilité dentaire : qu’est-ce que c’est ?

Vos dents sont saines, mais les aliments trop chauds, trop froids, trop acides ou trop sucrés vous procurent un inconfort ou des douleurs dentaires aiguës ? Peut-être souffrez-vous d’ hypersensibilité dentaire. Le point sur les causes de ce désagrément et sur les solutions pour y remédier.

 

Plusieurs causes possibles

L’amincissement de l’émail compte parmi les causes les plus répandues d’ hypersensibilité dentaire. Il peut être lié à une méthode de brossage des dents trop agressive, ou à l’utilisation d’une brosse à dents inadaptée, à poils durs. Les produits très acides consommés peuvent également attaquer l’émail. La dentine est moins protégée, rendant les tubulis dentinaires qui la composent plus sensibles aux stimuli extérieurs.

L’exposition du cément, due par exemple à la récession gingivale, peut, elle aussi, provoquer une hypersensibilité dentaire.

Le bruxisme compte également parmi les causes. Il s’agit d’une contraction involontaire de la mâchoire, le plus souvent durant la nuit, et qui entraîne un grincement des dents incontrôlé.

Enfin, certains soins peuvent entraîner une hypersensibilité dentaire momentanée au moment où il sont dispensés et dans les heures qui suivent : éclaircissement dentaire, traitement d’une carie, pose d’un appareil d’orthodontie…

 

Quelques pistes pour y remédier…

Pour préserver vos dents, la méthode de brossage et la brosse à dents utilisée comptent tout autant que la régularité du brossage ! Préférez l’emploi d’une brosse à poils souples à son homologue à poils durs, et utilisez plutôt un dentifrice pour dents sensibles. Par ailleurs, n’appuyez pas trop fort, afin de ne pas endommager l’émail. Ces règles permettront aux patients concernés par la récession gingivale d’en limiter la progression.

Si vous êtes atteint de bruxisme nocturne, parlez-en à votre chirurgien dentiste. Il pourra vous proposer de porter une gouttière afin de limiter les effets néfastes de la contraction de la mâchoire et du grincement des dents.

Peut-être souffrez-vous de bruxisme sans le savoir ? Ce peut être le cas si vous vous réveillez avec des douleurs à la tête, à la mâchoire, aux dents ou encore aux muscles maxillaires. Parlez-en à votre dentiste : le cas échéant, il sera en mesure d’établir le diagnostic !